Co-création :
le consommateur au cœur du processus de conception 💡

La co-création ou crowdsourcing consiste à replacer le client au centre du processus de création de valeur ou de résolution de problèmes afin de produire un résultat bénéfique pour tous.
Construire une expérience client plus aboutie, mais aussi des produits et des services en phase avec les besoins du nouveau consommateur. Un souffle d’innovation “client centric” !

Pourquoi se lancer dans la co-création ?

Pour mieux comprendre les consommateurs, leur expérience des produits et des services proposés par les enseignes, mais aussi leur perception de l’expérience en magasin et du parcours d’achat. Ces initiatives permettent de mieux connaître les attentes des consommateurs vis-à-vis de ces différents sujets, mais aussi leurs motivations et freins à l’achats. Au-delà des démarches de “co-innovation”, ces approches peuvent également permettre aux marques de tester des concepts et améliorer des gammes de produits existantes. Le client s’exprime, la marque écoute et identifie des attentes communes aux consommateurs, puis elle améliore son offre. Une promesse “gagnant-gagnant” qui séduirait plus de 60% des français d’après une récente étude.

Par ailleurs, pour les marques, le crowdsourcing peut également permettre d’identifier de nouveaux sujets qui n’ont pas été exploités auparavant, notamment en matière de services, et aider au développement de nouveaux produits.
Source : fanvoice.com

Exemples inspirants ;)

Bel : une campagne pour les inconditionnels du fromage

Bel s’est illustré dans une démarche d’idéation autour d’un thème fort pour le groupe : « le fromage sur le pouce ».

Des centaines de personnes ont été mobilisées pour interagir durant deux mois et ainsi faire part des meilleures innovations en la matière. Constitué d’une partie des abonnés à une newsletter du groupe Bel, cet échantillon a également été couplé à la communauté Fanvoice.

Les participants ont pu s’exprimer autour de deux axes stratégiques pour le groupe : la temporalité et le lieu de consommation.
(Ci-dessous la cartographie, clé d’entrée au questionnement des participants).

Au total, ce sont plus de 1600 idées et commentaires qui ont été récoltés à l’issue de cette campagne.
Ces participants qui ont véritablement fait preuve d’inventivité dans leurs propositions ont par ailleurs été beaucoup plus loin dans l’exercice.

De leur propre initiative, nombreux sont effectivement ceux à avoir fait part de leurs meilleures recettes intégrant tel ou tel fromage du groupe Bel. Des insights extrêmement précieux pour la marque, marqueurs d’une formidable appropriation du produit chez le consommateur. Des retours qui, bien au delà de la finalité de cette campagne, peuvent aussi permettre au groupe de communiquer autour des propriétés gustatives du produit (« nos produits bonifient vos meilleures recettes »).

(Ci-dessus des exemples d’idées postées par les participants à cette campagne)

 

Carrefour : une première série de produits co-créés avec ses clients

Si l’on peut lire “Inspiré par vous” sur l’emballage du fromage à raclette aux oignons de la marque Carrefour, c’est parce ce produit a bel et bien été imaginé et validé par les clients de l’enseigne.

Via la plateforme Mon avis le rend gratuit, la marque a en effet pu solliciter une communauté de consommateurs pour développer cette déclinaison produit. Les consommateurs ont été invités à participer à chaque étape du processus de création du produit jusqu’à sa commercialisation (de la création de la recette au choix de l’emballage). Dans les prochains mois, d’autres produits notamment des gammes EcoPlanet et Carrefour Veggie seront mis en rayon sur le même principe.

 

Bjorg, Bonneterre et Cie : une gamme de snack cakes bio

Bjorg a lancé une gamme de snack cakes bio créés en partenariat avec les consommateurs. Dans l’équipe de projet, les employés de Bjorg étaient minoritaires. Avec eux, on retrouve une maman, une créatrice, des experts en marques, marketing et environnement, une blogueuse culinaire ou un responsable R&D. Leurs points communs: ils sont tous gourmands et consomment bio.
Leur collaboration avec Bjorg Bonneterre et Cie a abouti à l’Appétisserie, une gamme de gâteaux salés dont le but est d’introduire des gourmandises dans la section bio.

Apetisserie co-création bjorg

 

Oxybul

Oxybul s’est engagée très tôt dans ce processus puisqu’elle a mis en place dès 1993 la communauté des Parents Pilotes invités régulièrement à tester de nouveaux produits avec leurs enfants de 0 à 12 ans et implique ainsi ses clients lors de la phase de validation. Les tests sont réalisés à l’occasion d’Oxylunch ou lors de journées dans leur Oxylab. Suite à ces tests, les enfants ont la possibilité de continuer à jouer et s’approprier les produits pendant 10 jours avant de les rendre à la marque qui les notent alors sur 10 suite à l’appréciation des parents. Le succès est tel qu’Oxybul a fêté les 26 ans de son programme de crowdsourcing.

 

Décathlon

Décathlon s’est également lancé tôt dans cette démarche collaborative en mettant en ligne sa plateforme « Open Oxylane » en 2014 permettant à tous les internautes de proposer leurs idées. Les clients imaginent alors les produits de leurs rêves, renseignent leur description, joignent un croquis ou une vidéo explicative et laissent les autres utilisateurs voter pour leurs projets favoris. Au bout d’un mois, la parole est donnée au porteur du projet et Décathlon décide ou non de l’accompagner dans sa production. Un an et demi plus tard, en 2016, Décathlon ouvre à Villeneuve l’Ascq un espace baptisé « Alive » où clients, collaborateurs et partenaires découvrent en avant-première des produits et participent à l’expérimentation lors d’ateliers créatifs. Aujourd’hui, la plateforme « Décathlon Création » permet aux consommateurs de tester des produits prototypés afin de valider leur mise en production.

 

Source : kissthebride.fr       culture-nutrition      fanvoice.com

Crédit photo : AdobeStock